En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Inititation au Kung-Fu

Nous avons fait trois séances de Kung-Fu avec le club CAMCO, au gymnase de La-Croix-Saint-Ouen.
La première séance c’était mains nues, la deuxième séance nous avons fait du sabre et la dernière séance c’était combat avec les poings et les pieds (sanda).
1ère photo Kung-Fu




 


Au début et à la fin d’une séance, nous devons saluer le professeur :
  • Lao Shi Ni Hao (bonjour professeur)
  • Lao Shi Zai Jian (au revoir professeur)
Ensuite, nous avons fait un échauffement et des étirements, nous avons compté jusqu’à dix en chinois :
  • 1 Yi (i), 2  Er (ar), 3 San (sann), 4  Se (s.), 5 Wu (ou), 6 Liu (lio), 7 Qi (tchi), 8 Ba (ba), 9 Jiu (tio), 10 Shi (che).
Figure 1  Mains nues                                                                                               Figure 2 Avec le sabre
1ere Figure : Mains nues                                                                                                      2ème Figure : Avec le sabre

Nous avons aimé ces trois cours, c’était fatigant pour certains et nous souhaiterions en refaire.

Différents articles SEM

Initiation Vélo

Lors du groupe découverte des activités sportives, nous avons découvert les vélos adaptés, avec Antoine de Handisport.
 
Nous avons fait la première séance dans la cour, en classe entière. Nous avons été sur le parcours santé, pour les deux séances suivantes en petits groupes. Nous avons réalisé une sortie vélo le vendredi 26 mai 2017 sur la piste cyclable entre Lacroix-Saint-Ouen et Compiègne.
 
Le jeudi 18 mai nous avons proposé aux collègiens de s'initier aux vélos adaptés dans la cour de récréation sur le temps du repas.
 
Nous avons aimé ces différents moments d'initiation aux vélos adaptés, nous souhaitons pouvoir recommencer l'année prochaine.
 

Le monopousseur ou Rollfielt

Le handbike à fixer

Le Handbike

Le tricycle

Le Twinner

Article GRAF

Explication et photos de notre oeuvre
http://docdro.id/lJxwaW4

Venez découvrir le judo

                                                                                                                     Judo 1 APF
Les jeunes de la SEM ont découvert le Judo avec Aurélia la psychomotricienne.
C’était une grande première pour presque tous les élèves (sauf Lucas).
Ce sport se pratique dans un Dojo (pièce où est installé un t      atami). Il faut porter un judogi (Kimono) pour faire du judo. L’objectif est de faire tomber son adversaire.
Quand nous sommes arrivés, nous avons été accueillis par Guillaume et Gérard (professeurs de judo). Nous sommes allés au vestiaire pour nous changer (le club nous a prêté des vestes de judogi et des ceintures). Nous avons dû nous mettre pieds nus pour aller sur le tatami.
Quand on monte sur le tatami on doit saluer, puis nous avons dû nous mettre à genou pour saluer les professeurs.
Pour commencer nous devons faire un échauffement, ensuite nous avons fait des exercices pour apprendre à chuter sans se faire mal. Puis nous avons appris à faire des prises pour faire tomber son adversaire
                                                                      Judo 2
et ensuite nous avons fait des petits jeux de motricité.
                                                                       Judo 3

A la fin, nous avons fait un retour au calme, nous étions allongés et nous avons dû nous concentrer sur notre respiration. Ensuite nous avons de nouveau saluer les professeurs et nous avons pu poser nos questions sur le judo.
 

Sortie Théâtre

Le vendredi 31 mars 2017, nous sommes allés au théâtre de l'espace Jean Legendre pour voir une pièce qui s'appelle "KANT".
 
Sur place, il y avait l'exposition festival les composites avec des installations interactives, comme de la musique, de la réalité virtuelle, une table tactile...

                                                                                                     Webmail APF.url
Avant la pièce "KANT": certains ont pu essayer un casque de réalité virtuelle, la chambre de Kristoffer était représenté, les jouets, les lumières, les tableaux s'animaient.
p                                                                     v

​Sortie cinéma

Vendredi 3 mars, nous sommes allés au cinéma le Majestic à Jaux pour voir le film « Patients ».
 
                                           cinéma
 
Le film parle d’un jeune homme qui ne peut plus bouger ses bras et ses jambes suite à un accident (il a plongé dans une piscine qui n’avait pas assez d’eau).
L’histoire se déroule dans un centre de rééducation pour personnes handicapées.
Nous étions contents d’aller voir ce film, même si certains jeunes n’ont pas tout compris.
 
AH, LM, DU

Handisport

Lancé de balle.jpg


Cet atelier s’appelle le lancé de balles .
Le but est de lancer la balle le plus loin possible, et on met un plot où elle rebondit.
Si on touche le mur c’est une balle morte et perdue, donc la balle ne compte plus.
On a une balle et trois lancés pour pouvoir battre son record.
 
 
 
 
 Flechette pendulaire.jpg



La fléchette pendulaire.
Les jeunes doivent tirer une corde avec une flèche attachée au bout d’une corde.
 Le but du jeu est de faire le plus de points.
 Pour gagner des points il faut tirer sur une cible placée en dessous de la flèche.
 Mais il faut balancer la flèche pour que cela soit plus difficile.








Boccia.jpg



La boccia se joue seul ou en équipe.
Il y a deux équipes bleu et rouge. Le but du jeu est de faire le plus de points.
 Ce sport est dans les J.O. de 2016.
 Les fauteuils ont une rampe pour lancer les balles en cuir.
 Il y a une cible les points sont 1, 2, 3, 5, 10, 25 et 50
 On a le droit de lancer trois balles.

 
 
 
 
 Swiss ball.jpg




On a fait l’atelier Swiss ball, le but du jeu il faut lancer le plus loin possible une grande balle, et
après il faut mettre le plot sur le premier rebondissement. Nous avons trois essais et il faut battre notre record personnel.










Atelier Run.jpg

C’est l’atelier Run. Cet exercice est un espace pour courir. Une personne court et une personne chronomètre le temps. L’objectif est de courir le plus vite possible et de battre son propre record. Nous avons deux essais.



 Atleire Jav-Ball.jpg








C’est l’atelier est le Jav-Ball. Le but de cet exercice est de lancer un petit Vortex à la cuillère le plus loin possible. Nous avons trois essais pour battre son propre record.

Interviews des professionnels de la SEM

Section d'éducation motrice de la Croix Saint-Ouen

LOGO SEM LA CROIX .jpg   

Bref historique

  • Mars 1996 : Premières études en vue de la création d’un Institut d’Éducation Motrice (I. E. M).
 
  • 1999 : Un dossier déposé au CROSMS obtient un avis favorable.
 
  • 17 décembre 2001 : L’APF France (anciennement APF) a été autorisée à créer un Institut d’Éducation Motrice d’une capacité de 40 places destiné à des enfants âgés de 10 à 20 ans, porteurs de déficiences motrices avec ou sans troubles associés.
Ce projet n’a jamais vu le jour, faute de financement.

Pour autant les besoins recensés auprès des S. E. S. S. A. D et des familles montraient une carence dans le département dans l’accueil d’un nombre conséquent d’enfants et d’adolescents en situation de handicap moteur, pour lesquels l’intégration scolaire en milieu ordinaire n’était plus adaptée.
 
  • 2006 : Des parents se sont mobilisés en créant une association, « dessine-moi une S. E. M », pour défendre auprès des pouvoirs publics, le projet de création APF d’un Institut d’Éducation Motrice « nouvelle version » appelé Section d’Éducation Motrice (S. E. M).

Cette appellation prend en compte l’évolution du projet, en adéquation avec les demandes des familles et la volonté des différents partenaires : Agence Régionale de Santé Picardie, Conseil général de l’Oise, C.D.A.P.H, élus de l’Oise et Éducation nationale.
 
  • Septembre 2007 : La S. E. M de Cauffry ouvre ses portes, les autres S. E. M de l’Oise sont en projet. D’autres projets parallèles sont à l’étude, dans une continuité avec les S. E. M.
 
  • 17 juin 2008 : Arrêté de création de la S. E. M par la Préfecture.
 
  • 1er mai 2009 : Arrêté préfectoral pour la S. E. M de Lacroix-St-Ouen.
 
  • 1er mai 2010 : Financement de la S. E. M.
 
  • 1er septembre 2010 : Ouverture de la S. E. M.
 

Capacité et agrément
 

Notre agrément est défini au code de l’Action Sociale et des Familles (CASF), aux articles D312-60 à D312-82 relatifs aux Instituts d’Éducation Motrice.

L’arrêté d’autorisation de fonctionnement de l’ARS et par décret préfectoral date du 1er mai 2009.
 

Implantation
 

La Section d’Éducation Motrice (S. E. M) est une structure gérée par l’APF France Handicap qui offre à la fois une prise en charge médicale, paramédicale, psycho-éducative et scolaire ; Cette structure est  implantée dans le secteur Est de l’Oise dans la Communauté d'Agglomération de Compiègne et présente des particularités :

Elle procède du choix d’appartenance à la vie sociale, même si toutes les réponses, qu’elles soient pédagogiques ou thérapeutiques, sont adaptées et spécialisées. Ce choix a induit le nom de cet établissement qui, dans le terme « section », affirme son désir de n’être que partie de l’existant.

La Section d’Éducation Motrice est implantée au sein du collège Jules VERNE, à Lacroix-Saint-Ouen où elle dispose d’un espace totalement dédié comprenant :
 
  • Une salle de classe
  • 4 bureaux
  • 2 salles de rééducation
  • 1 salon
  • 1 salle de convivialité

Parallèlement, la S. E. M bénéficie d’une mise à disposition du gymnase Alain Mimoun une heure par semaine pour l’activité sport, en partenariat avec Handisport.


Origine géographique


L’intérêt de l’implantation des locaux de la S. E. M est de permettre aux jeunes isariens d’éviter une fatigabilité liée au temps de transport, de bénéficier d'un accueil de proximité reculant l’âge de l’intégration en internat (les structures d'accueil de jeunes en situation de handicap moteur font défaut dans l'Oise) et de créer des liens avec les collégiens de leur âge en partageant des temps communs au sein du collège.
La S. E. M dispose de personnels et d'intervenants qualifiés dans les différentes disciplines.


Financement

  • ARS (Délégation Territoriale de l’Agence Nationale de Santé) finance le personnel médico-social et le budget global de fonctionnement.
 
  • L’Éducation nationale met à disposition une enseignante spécialisée.
 
  • Le Conseil départemental de l’Oise met à disposition des locaux au sein du collège.
 

Les missions
 

La vocation et les missions de la S. E. M, établissement médico-social, sont déterminées par les valeurs de l’association gestionnaire, l’Association des Paralysés de France, et par un cadre législatif et administratif. Ainsi, le public accueilli, les réponses apportées et les principaux axes de travail sont déterminés.

Le projet est fondé sur les missions définies :
  • Par le cadre législatif (loi du 02/01/2002 relative à la rénovation de l’action sociale et médico-sociale, loi du 04/03/2002 concernant le droit des malades).
 
  • Par le Code de l’Action Sociale et des Familles (CASF), aux articles D312-60 à D312-82 relatifs aux Instituts d’Éducation Motrice.
 
  • Et par la politique associative et les valeurs de l’APF France Handicap. Celles-ci sous-tendent le mouvement militant de l’association comme la gestion des établissements et services créés en faveur des enfants, adolescents et adultes en situation de handicap moteur.
 

Les objectifs


Nos objectifs sont d’offrir à la fois une prise en charge médicale, paramédicale, psycho-éducative et scolaire avec un programme personnalisé d’acquisitions. Permettre aux jeunes accueillis de vivre « au même rythme » que les collégiens valides et pouvoir échanger à travers les temps de repas, récréations, ateliers, etc.

Tous les jeunes suivis sont "déscolarisés" mais bénéficient de temps scolaire grâce à la mise à disposition, par l’éducation nationale, d’une enseignante. Chaque jeune bénéficie en moyenne de 17 heures de cours par semaine en fonction des séances de rééducation prescrites par le médecin.
 

Le public accueilli


La S. E. M accueille des jeunes de 11 à 16 ans présentant des déficiences d’origine cérébrale (troubles moteurs, neurovisuels, praxiques, troubles de la maitrise du langage écrit ou oral ; troubles neuromusculaires).

 

L'équipe


L’équipe est composée d’un médecin de rééducation, kinésithérapeute, ergothérapeute, psychomotricienne, orthoptiste, de personnel éducatif et pédagogique : une enseignante spécialisée option C (handicap moteur), deux Aides Médico-Psychologiques, deux éducateurs spécialisés, un éducateur sportif, une psychologue, une assistante sociale, un poste de secrétariat une adjointe de direction et directrice.

Les modalités d'accompagnement, d'un premier contact de pré-admission jusqu'à la sortie de la S. E. M, font l'objet d'une formalisation s'appuyant sur un processus et des outils éprouvés et améliorés de manière continue. L'accompagnement à partir de l'admission s'appuie sur un projet individualisé d'accompagnement coordonné par un éducateur et un professionnel paramédical, revu au minimum chaque année et s'appuyant sur différents types de réunions et de documents pertinents, d'accompagnement des usagers (médicale, paramédicale, éducative, sociale et psychologique).