En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

SESSD Compiègne

 Historique et agrément


Le S. E. S. S. A. D de Compiègne est un service médico-social, géré par l'APF France Handicap dont le siège se trouve 17 Boulevard A. Blanqui – 75013 PARIS.

 Agrément :


Le S. E. S. S. A. D relève du Code de l’Action Sociale et des Familles (C. A. S. F), aux articles D312-75 à D312-79 relatifs plus spécifiquement aux SESSAD pour déficients moteurs.

Financement :


Il est conventionné par la Caisse d’Assurance Retraite et de la Santé du Travail (CARSAT), anciennement Caisse Régionale d’Assurance Maladie (CRAM) et l’Agence Régionale de Santé (ARS).
Le financement versé par la Caisse Primaire d'Assurance Maladie relève d’une dotation globale pluriannuelle, dans le cadre d’un Contrat Pluriannuel d’Objectifs et de Moyens (C. P. O. M) signé entre la Direction Générale de l’APF et l’Agence Régionale de Santé de Picardie (A. R. S).

Capacité :


Le nombre de places autorisées est de 40.

Rayonnement géographique :


Situés dans la ZAC de Royallieu, les locaux de 450 m² au rez-de-chaussée d’un immeuble sont tout à fait intégrés dans ce quartier à forte densité de population. Le service est tenu aux contrôles et vérifications réglementaires obligatoires (règlement de sécurité et code du travail).

Le  S. E. S. S. A. D se compose d'une équipe pluridisciplinaire qui se déplace vers les lieux de vie de la personne dans un rayon de 30 à 40 kilomètres autour de la ville d’implantation. Ce fonctionnement permet d'inscrire soins, (ré)-éducation, (ré) adaptation dans le quotidien de l'enfant et de sa famille visant ainsi au maintien du jeune en milieu ordinaire.

Les Missions


Nos missions sont définies :

- à l’article D312-60 du Code de l’Action Sociale et des Familles (CASF) :

« Les dispositions du présent paragraphe sont applicables aux établissements et services qui accueillent et accompagnent des enfants ou des adolescents présentant une déficience motrice, conformément à leur plan personnalisé de compensation comprenant le projet personnalisé de scolarisation et prenant en compte le recours à des moyens spécifiques pour le suivi médical, la scolarisation, la formation générale et professionnelle, afin de réaliser leur intégration familiale, sociale et professionnelle.»

- à l’article D312-61 du Code de l’Action Sociale et des Familles (CASF) :

« L'accompagnement mis en place au sein de l'établissement ou du service peut concerner les enfants ou adolescents déficients moteurs aux différents stades de l'éducation précoce et selon leur niveau d'acquisition, de la formation pré élémentaire, élémentaire, secondaire dans l'enseignement général, professionnel ou technologique.

Les missions de l'établissement ou du service comprennent :

1° L'accompagnement de la famille et de l'entourage habituel de l'enfant ou de l'adolescent ;

2° La surveillance médicale, les soins, le maternage et l'appareillage adapté ;

3° L'éducation motrice ou les rééducations fonctionnelles nécessaires ;

4° L'éveil et le développement de la relation entre l'enfant et son entourage selon des techniques éducatives ou palliatives, notamment dans le domaine de la locomotion et de la communication ;

5° L'établissement, pour chaque enfant, adolescent ou jeune adulte, d'un projet individualisé d'accompagnement prévoyant :

a) L'enseignement et le soutien assurant la mise en œuvre du projet personnalisé de scolarisation et permettant à chaque enfant de réaliser, en référence aux programmes scolaires en vigueur, les apprentissages nécessaires ;

b) Des actions d'éducation adaptée tendant à développer la personnalité et l'autonomie sociale et utilisant autant que faire se peut les moyens socio-culturels existants ;

6° L'élaboration d'un projet d'établissement à visée pédagogique, éducative et thérapeutique précisant les objectifs et les moyens mis en œuvre pour assurer cet accompagnement ;


- à l’article D312-75 du Code de l’Action Sociale et des Familles (CASF) :

Un service d'éducation spécialisé et de soins à domicile peut être rattaché à l'établissement. Ce service peut être également autonome. Son action est orientée, selon les âges, vers :

- l’accompagnement précoce pour les enfants de la naissance à six ans comportant le conseil et l'accompagnement des familles et de l'entourage familier de l'enfant, l'approfondissement du diagnostic, le traitement et la rééducation qui en découlent, le développement psychomoteur initial de l'enfant et la préparation des orientations collectives ultérieures ;

- le soutien à la scolarisation ou à l'acquisition de l'autonomie comportant l'ensemble des moyens médicaux, paramédicaux, psychosociaux, éducatifs et pédagogiques adaptés.

Les interventions s'accomplissent dans les différents lieux de vie et d'activité de l'enfant ou adolescent, domicile, crèche, établissement d'enseignement et dans les locaux du service.

Le service d'éducation spéciale et de soins à domicile œuvre en liaison étroite avec les services hospitaliers, la protection maternelle et infantile et les centres d'action médico-sociale précoce.

Dans le cadre des dispositions de l’article D 312-10-12 des conventions peuvent être passées pour certaines des prestations nécessaires avec ces services ou des intervenants spécialisés proches du domicile des parents.

Le public accueilli


Le S. E. S. S. A. D s’adresse à des enfants présentant une déficience motrice avec ou sans troubles associés, dès la naissance et jusqu’à l’âge de 20 ans.


Le S. E. S. S. A. D se compose d’une équipe pluridisciplinaire qui se déplace vers les lieux de la vie de la personne dans un rayon de 40 à 50 km autour de la ville d’implantation. Ce fonctionnement permet d’inscrire soins, rééducation, réadaptation dans le quotidien de l’enfant et de sa famille visant ainsi au maintien du jeune en milieu ordinaire.

La nature de l’offre de service et son organisation


Le S. E. S. S. A. D favorise le développement global de l’enfant pour lui permettre de grandir et de s’épanouir. Il aide le jeune à mettre en place des compensations, des aménagements ou des adaptations afin d’accéder à une plus grande autonomie dans la vie quotidienne.

Le service aide également les parents et la fratrie à accompagner l’enfant en situation de handicap tout au long de son évolution.

Concrètement, et en fonction des besoins, l’accompagnement du jeune associe :
  • Un suivi médical spécialisé par un médecin de médecine physique et de réadaptation fonctionnelle,
 
  • Un suivi de l’appareillage,
 
  • Des rééducations sensorielles et motrices,
 
  • Un soutien précoce au développement de la communication et à l’acquisition des connaissances,
 
  • Une participation à l’inclusion sociale et scolaire en milieu ordinaire,
 
  • Un temps d’écoute et de soutien à l’enfant, aux parents et à la famille,
 
  • Une préparation aux orientations futures.
 
  • Une aide à résoudre des problèmes divers, d’ordre social, administratif, socio-économique.

L’accompagnement de la personne s’inscrit dans le cadre d’un Projet Individualisé d’Accompagnement, construit avec l’enfant, les parents et l’équipe de professionnels en tenant compte de ses conditions de vie environnementale.

À ce titre, chaque enfant, adolescent et jeune adulte accompagné par le Service est reconnu avec ses potentialités et ses difficultés singulières.

Le service propose d’apporter aux personnes accueillies, un lieu, un regard, un accompagnement, des soins et un soutien qui leur permettront de développer leurs capacités et de favoriser leurs possibilités et l’émergence de leur efficience, en vue de la recherche d’autonomie et d’accès à la vie citoyenne.

Les moyens pour y parvenir reposent essentiellement sur l’intervention d’une équipe interdisciplinaire qualifiée composée de :
  • Directrice de pôle
  • Adjointe de direction
  • Médecin de médecine physique
  • Kinésithérapeutes
  • Orthophonistes
  • Orthoptiste
  • Ergothérapeutes
  • Psychologues
  • Educateurs spécialisés
  • Assistante sociale 
  • Secrétaires